J'avais besoin d'écrire ce soir,
parce que je n'arrive à rien,
et encore moins à dessiner...

J'avais besoin d'écrire le malaise de ce soir,
à voir que cette chienne de vie
qui n'a pas été tendre avec moi,
s'acharne désormais sur une autre personne
de ma famille...

Une petite jeune,
qui se sent forte, rebelle, et surtout dans le vrai,
et qui pourtant ne se rend pas compte
combien ses agissements sont en train de marquer au fer
le début de sa vie,
pour y laisser une trace à jamais,
et que le regret est vraiment trop amer
pour son jeune age...

Comme je l'ai dit à ses soeurs,
interdiction de se faire du soucis pour elle,
tant pis,
elle est en train d'apprendre ce que c'est
que de devenir adulte,
de faire des choix
avec les conséquences qu'ils impliquent,
et surtout assumer, toujours assumer...

17ans, meme si bientot 18,
c'est bien trop jeune tout çà,
pour se frotter à ce monde sanguinaire,
qui dégomme tous les reves,
toute la naïveté
qu'il reste de nos jeunes années...

Elle ne mérite pas çà,
et pourtant elle ne nous écoute pas,
sure d'elle, fière comme une furie,
avec son insolence et son immaturité flagrante...

J'aurai été plus proche,
je crois que je lui aurai sonné les cloches,
à grande claque dans sa gueule d'ange,
pour lui dire de rester à ses rêveries,
si précieuses,
et surtout loin de son Don Juan des cités,
qui lui promet un avenir semé d'embuches,
de pleurs et de coups...

Parce que oui,
j'ai aussi appris que les coups étaient déjà tombés,
et juste çà, çà me fout la chair de poule...

J'aimerai pouvoir la secouer,
la claquer, la séquestrer,
si tout çà pouvait désembuer son cerveau d'ado au stade final!

Je suis mal,
parce que cette gamine,
je l'ai torché, bercé, gardé,
je l'ai adoré, toujours au bord du fou rire,
on en a de ces souvenirs indélébiles
qui permettent de toujours sourire
meme quand la vie ne le permet pas...

Je me sens mal de ne pas lui ouvrir les yeux,
de la meme façon que quand Chéri Mac Gyver
fonçait dans le mur avec sa "petite précieuse"
qui n'en avait pas forcément grand chose à faire de lui...

Ce mur je le vois,
ON le voit tous, mais elle reste persuadée
qu'on mene une sorte de cabale contre son mec,
et j'espere que cet abruti n'aura pas pour idée
de lui mettre dans la tete
des idées de "toi+moi=3"

J'aimerai hurler,
pour pouvoir chasser toutes ces ombres au tableau,
et pouvoir juste lui expliquer que j'y suis passée,
que j'ai eu ma premiere tres tot,
et que meme si j'adore sincerement ma fille,
si c'était à refaire,
je m'y prendrai surement autrement...

Que moi j'avais la maturité précoce pour moi,
que j'avais la tete sur les épaules et bien faite,
et un Chéri Mac Gyver qui a assuré,
avec un job intérimaire,
et qui ne m'a pas laissé tomber,
ce qui ne sera ptetre pas le cas de son Toreador...

Et ce ptit con là aussi,
lui briser un ou deux os,
histoire qu'il rampe un peu pour voir,
si les coups c'est de la bonne!

Je suis déçue de cette petite merdeuse,
stressée à l'idée qu'elle foute sa vie en l'air,
en colère qu'elle nous snobe avec son style à la Wesh wesh...

PUTAIN MAIS REVEILLE TOI!!!

tatouage papillon 003

Voila sur quoi j'étais censé bosser ce soir...
Un modele de tatouage à faire sur feuille canson,
façon dessin signé...
j'ai meme pas réussi à tracer un seul trait convenable
avec toute cette daube x_X