J'annonce,
j'ai le moral dans les talons...

La fatigue omniprésente,
le stress face à l'évolution de mon poste
avec le déménagement de la société à 40bornes de chez moi,
le commerce qui fait qu'on se demande
si les gens continuent à s'alimenter...

Et puis,
il y a notre relation entre Yaya et moi,
qui s'étiole depuis un petit mois,
elle qui tente toujours d'etre en conflit,
de dire que je n'assure pas,
de montrer mes faiblesses...

Je ne sais pas si c'est une période à passer,
comme le Terrible Two,
mais j'avoue que je la gère moins bien
elle qui n'a que 7ans,
parce que j'accumule les tensions
et les raisons de stresser...

Le coup de grace ce soir,
quand son frere lui explique
que lui ressemblera à papa,
parce que c'est un garçon,
et que elle du coup,
ressemblera à maman parce que c'est une fille...

Et sa réponse,
blessante dans le coeur d'une mère...

"Pas forcément, moi aussi je peux ressembler à Papa,
aprés tout je fais pas que manger du nutella et du beurre..."

Cette attaque,
en me regardant droit dans les yeux,
m'a fait l'effet d'un poignard,
j'ai le coeur en miettes,
parce que je n'ai pas réussi à discuter avec elle,
je n'ai pas réussi à lui expliquer le mal qu'elle me faisait,
et que ce n'était pas fondé...

Son père a bien essayé mollement,
de lui dire que maman,
le beurre elle aimait pas çà,
et que le nutella,
çà faisait bien un an qu'on en avait pas eu à la maison,
qu'elle fallait qu'elle arrete de dire des bétises,
parce que c'était blessant...

J'aurai du lui expliquer,
elle est venu s'excuser et me faire un calin,
mais j'ai senti que c'était forcé,
et quand je l'ai repoussé,
elle n'a meme pas caché le fait
que c'était papa qui lui avait demandé...

Je suis perdue,
je ne comprends pas pourquoi je suis en ligne de mire
la cible à atteindre...

J'aimerai ne pas faire de différence,
mais Nico est tellement doux à coté,
n'est pas avare de calins,
et peut etre un brin leche cul sur les bords, certes...

Je ne m'attendais pas à une telle attaque
de ma propre fille,
meme si je fais celle qui gère son surpoids,
vive la comédie, car c'est loin d'etre le cas...

Je souffre de ce corps que je ne controle pas,
de ce manque de tout que je comble en grossissant,
de ne pas avoir l'esprit apaisé,
et d'avoir toujours 1000 choses en tete...

J'aurai du m'y attendre,
parce qu'à son niveau je ne pense pas
que çà soit de la méchanceté pure,
juste que je m'y suis mal préparé,
et que ma fille essaie d'etre en concurrence avec moi...

Je suis perdue,
j'arrive plus à avancer dans ma vie,
et si meme dans mes rangs çà se fout le camp,
je suis pas sure d'en mener large longtemps...

Bref, voilà un week end qui se termine,
et demain lundi... YOU-PI x_X

décembre 2012 020